lundi 29 février 2016

Les pieds de la poule

Rien de tel qu'un tissu pied de poule pour les pieds d'une maman poule. Celle-ci étant frileuse, elle ne supportait plus de trainer en chaussettes sur son carrelage froid. Alors une des chaussettes fut sacrifiée (maskin tape sur chaussette) pour la cause, histoire d'avoir la forme exacte des pieds frigorifiés. Puis à partir de là, il suffisait de découper la forme du chausson souhaitée:
A ce pré-patron obtenu 1cm d’aisance sur tout le tour de chaque pièce fut nécessaire, afin d'éviter le syndrome du pied saucissonné. Et voilà, il ne restait plus qu'a couper dans les tissus, tous issu de chute!




Ils sont parfaits!


chute de pied de poule
chute de polaire noir et blanche
échantillon de textile enduit
bouton du stock
0 euros

belle journée!

vendredi 26 février 2016

bilan de la semaine 8

Déjà vendredi! 
Cette semaine, il y en a eu que pour la poulette avec:

un manteau:

et une robe multicolore:

Mais, en parallèle: 
j'en ai plein les pieds (fini):

J'en vois des vertes et de pas mures:

Le temps fils:

Et ça n'avance pas:

Très bon week-end!

mercredi 24 février 2016

La vie en Multicolore

La vie est belle et colorée, et ça, la poulette l'a bien compris. Faut dire qu'elle m'en fait voir de toute les couleurs avec ses gouts vestimentaires bien à elle... Et la robe qui va suivre ne fait pas exception.
L'histoire commence avec le pull de hippie de mon amie Image in Air, qu’elle portait dans sa jeunesse, il y a fort longtemps...
 Bien entendu, la poulette l'a tout de suite aimée. Mais il taillait bien trop grand pour elle. Nous l'avons alors détricoter ensemble, activité qui lui a bien plu!!
  Puis, en reprenant le schéma d'un modèle de B de F pour les bonnes dimensions et après quelques calcules savants, ce pull s'est transformé en robe, portée tout de suite fini:





encore une poulette de ravie, et en plus il reste de la laine pour un futur petit paletot!

Belle journée

lundi 22 février 2016

Temps gris fleuri

Ce n'est pas parce que le temps est gris que les champs ne peuvent être fleuris. Et ce n'est pas la poulette qui me contredit. Cette même poulette, qui n'avait que cette chose pour tout les jours (mais il remplit bien son rôle dans la cour de récré), avait  fortement besoin d'un beau manteau pour les grands jours, histoire de ne pas passer d'avantage pour une clocharde (déjà qu'avec le sac à caca, ce n'est pas gagné...)
Et coïncidence, presque dut au hasard (ou pas en fait...), il restait une certaine chute de lainage gris du manteau de papa coq, pile-poil ce qu'il fallait!


Il n'y avait plus qu'à trouver une doublure adéquate. Il restait bien du satin stretch qui allait avec, mais d'autres projets plus lingerifères (oui ce mots n’existe pas) pas vraiment destinés à la poulette, lui étaient réservés.
Et puis, je me suis souvenue de Mamie Nadette et de son tissu qui pique les yeux. Même que, dés qu'elle l'a vu, la poulette a dit : "Faut absolument que tu me fasses quelques choses avec!!!" (euh...comment te dire ma chérie...es tu bien sur?). Mais oui, en doublure, il sera parfait!!! La poulette sera contente, et nos yeux seront épargnés. Et pour que cela soit plus facile à enfiler, les manches sont réalisées dans une chute de satin reine des neiges. (Attention photo pouvant déclencher une crise d'épilepsie...)

Comme pour le manteau de son père, le patron est un patron d'Ivanne Soufflet (Céphée de grains de couture pour enfant). Pour cette cousette je n'ai acheté que les boutons. Bilan : 3 euros pour ce manteau.

Belle journée!

vendredi 19 février 2016

La pêche aux carnards

Albert s'est découvert un nouveau passe temps...
La pêche aux canards

Belle journée!

mercredi 17 février 2016

Le cactus

Je crois qu'Albert s'ennuie de ses aiguilles pendant les vacances...


belle journée!

lundi 15 février 2016

Le pain d'épice sans gluten d'Albert

 Une recette incontournable chez nous!

 
ingrédients:
- 250g de farine sans gluten
- 215g de miel
- 200ml de lait ou jus d'orange (pour les intolérants au lactose)
- 1 cac de mélange d'épice à pain d'épice
- 1 cac de bicarbonate de soude
- 2ou3 pincée de réglisse en poudre
Mélanger les solides. Faire fondre au besoin le miel dans le lait. Incorporer le liquide aux solides, sans faire de grumeaux. Mettre cette pâte dans un moule à cake. Enfourner dans un four à 150°C, pour environ 30-40min. Il est parfait quand la lame d'un couteau planté ressort sèche.
 
 
A déguster nature, ou avec du fromage!
 
belle journée!
 

vendredi 12 février 2016

La Loire

 Lors de sa dernière balade en bord de Loire, Albert a remarqué qu'il y avais un peu plus d'eau dans notre cher Loire!


Belle journée!

mercredi 10 février 2016

Le mille-feuille sans gluten d'Abert

 C'est le Dessert préféré de monsieur le coq!!

 

Pour la pâte feuilleté:
-60g de beurre fondu
-500g de farine sans gluten
-25cl d'eau
-10g de sel
-300g de beurre
 -1CaS de sucre

Mélanger le beurre fondu la farine l'eau et le sel à la main. Former une boule, et laisser reposer environ 2 heures au frais. La farine sans gluten à tendance à être plus épaisse que la farine de blé, il se peut qu'il faille rajouter un peu d'eau.
Plier une feuille de papier sulfurisé en un carré de 20x20 cm. Disposer les 300g de beurre. Rabattre le papier et aplatir avec un rouleau à pâtisserie, afin de répartir le beurre sur toute la surface. Réserver au frais
Au bout des 2 heures, étaler la pâte en un rectangle de 20x40cm. Poser le beurre au milieu et rabattre les bords.
Étaler le pâton de façon régulière en un rectangle de 20x60cm. Rabattre les bords vers le milieu; Plier en deux. Recommencer un deuxième fois.
La pâte feuilletée doit avoir une épaisseur d'environ 3 mm. Piquer à la fourchette pour qu'elle ne gonfle pas.
Avec un pinceau, enduire la pâte d'eau puis saupoudrer d’une cuillère à café de sucre en poudre. Recouvrir la pâte avec du papier sulfurisé puis déposer par-dessus une plaque ou quelque-chose qui empêchera la pâte de lever de façon irrégulière et vous permettra d’obtenir des feuilles fines et super croustillantes. Faire cuire dans le four préchauffé à 180°C environ 15 min.
Retirer du four, retourner la pâte pour saupoudrer l’autre côté avec du sucre en poudre. Remettre le papier sulfurisé et la plaque  puis enfourner à nouveau, pour 10 minutes cette fois.

Pendant ce temps, préparer la crème pâtissière :

Pour la crème pâtissière:
-1/2 l de lait
-100 g de sucre
-5 jaunes d’œufs
-60 g de fécule de maïs
-1/2 gousse de vanille ou de la vanille naturelle en poudre

Verser dans une casserole, le lait. Gratter la gousse de vanille avec un couteau, et ajouter les graines ainsi que la gousse au lait. Porter à ébullition sur feu doux pour que la vanille infuse bien.
Battre vigoureusement avec un fouet les jaunes d’œuf et le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et que l'on ne voit plus les grains de sucre.
Ajouter progressivement la fécule de maïs. Et mélanger délicatement de façon à ne pas former de grumeaux. Une fois bien homogène, verser la moitié du lait encore bouillant. Mélanger. Lorsque la crème est bien souple, la reverser dans la casserole avec la moitié de lait restante.
Replacer la casserole sur feu doux. Mélanger jusqu'à l'apparition des premiers bouillons. Lorsque la crème est suffisamment épaisse, éteindre le feu et continuer à la fouetter pour qu'elle refroidisse plus rapidement.

Dressage du mille feuille:

Lorsque les 2 pâtes sont cuites, les couper chacune en 3 morceaux  identiques. Une fois la pâte feuilletée complètement refroidi, recouvrir une première feuille de pâte avec de la crème pâtissière (environ 1 cm). Déposer la deuxième couche de pâte puis recouvrir à nouveau de crème pâtissière.
Déposerla dernière couche de pâte feuilletée.

Pour le nappage:
Normalement, il se fait avec un glaçage au sucre glace, mais il n'y en avais plus à la maison... Du coup, Albert a fait fondre du chocolat et à peint le dessus des milles feuilles, puis a saupoudré de bille décorative.



Belle journée

lundi 8 février 2016

Albert cuisinier

Pendant les vacances, Albert se met à la cuisine:
Peut-être partagera-t-il ses recettes avec nous...

bonnes vacances!

vendredi 5 février 2016

bilan de la semaine 5

Déjà vendredi! 
Cette semaine, il y a eu:




Mais, en parallèle: 
j'en ai plein les pieds:


du gris (encore):

et d'en voir de toute les couleurs:
avec ces carrés:

 remplis de trous:

Lundi c'est les vacances:
bon week-end


mercredi 3 février 2016

Ma Sélénite de récup

Dans le stock de mamie Nadette, il y avait entre autre merveille, un chouette pied de poule et un pantalon de sa petite fille (merci). En voyant les deux, j'ai fait tilt, ce sera une jupe sélénite!! A sa sortie, je suis tout de suite tombée sous le charme de ce patron, malgré sa forme simple, j'ai bien aimé ses découpes, ses options, et surtout son potentiel récup (car qui dit découpe, dit récup plus facile). Le Pantalon a donc servi pour les cotés devant et dos (patron dos découpé à la pince sinon ça ne rentre pas dans le pantalon!) et le pied de poule pour le milieu.


Pour la taille j'ai choisi en fonction de mes mesures, un mixte entre le 40 pour la taille et le 42 pour les hanches. et c'est nickel!

 Le zip provient également de récupération, (une robe 6 mois....) mais du coup pas assez invisible..

 
J'aime beaucoup cette jupe. J'adore ses poches, élégantes et bien pratiques! Les explications (bien que je n'ai pas forcément tout suivie au moment de coudre) sont relativement claires, et tout s'emboite comme il le faut: Merci Frédérique pour ce patron bien construis! J'ai hâte de tester la version avec poches passepoilées au dos!

Bilan pour cette jupe = 0 euro (hors prix du patron qui est de 7 euros)

 Et bien évidement je remercie ma très chère image in air pour les belles photos!


Belle journée!





lundi 1 février 2016

Temps gris

Ce n'est parce que le temps est gris
qu'il faut rester au fond son lit!
il suffit seulement d'être bien couvert!

Le coq de la basse cour avait urgemment besoin d'un manteau. Le dernier de chez kiabip était tout délavé et je ne voulais pas qu'il retourne dans ce magasin depuis que je connais les conditions humaines de fabrication de ces vêtements!

Nous sommes donc allés sur le marché trouver un lainage (ceci dit j'avoue ne pas connaitre les condition de fabrication de ses tissus...) aux gouts de monsieur, ainsi que du satin stretch pour la doublure. 

Pour le patron, il a choisi le modèle "anthracite" de grain de couture en taille M. Il a également souhaité un simple boutonnage, des épaulettes, des boutons aux manches et un seul col.





j'ai brodé un cœur prés du sien car ce manteau est fait avec beaucoup d'amour!

Pas de difficulté particulière pour moi pour ce patron. Par contre, je trouve étrange qu'il n'y ai pas de repère sur le patron des manches et emmanchures, ce qui ne permet pas de résorbé l'embu convenablement...Il n'y a pas non plus d'indication pour les pattes de bas de manches et de poches, pour la doublure idem, il n'y a pas de repère de boutonnage non plus. C'est un peu démerde toi...si tu veux faire comme sur la photo...ce qui est dommage au regard du reste du livre qui est plus que détaillé par rapport à d'autres. J'ai aussi eu des soucis avec mes boutonnières car mes boutons était plus gros que mon pied de boutonnières (là c'est du à mon matériel), j'ai du faire des raccords...

bilan pour ce manteau:

tissus (lainage +doublure) :16 euro
boutons : 5euros
total : 21 euros le manteau... (en plus il me reste du tissus pour manteau de poulette !)
et 2 semaines de travail

Belle journée