vendredi 27 février 2015

mercredi 25 février 2015

The artist (vacances d'hiver 2015)

Pendant les vacances, pour passer le temps (pluvieux), on se prend pour des artistes:

A vendredi!

lundi 23 février 2015

A la bibliothéque (vacances d'hiver 2015)

Nous profitons des vacances pour nous instruire un peu et rêver surtout à la bibliothèque de la ville.
Une foule de livres (magasines, cd, dvd...) sont à disposition pour un prix défiant toute concurrence. La culture à petit prix c'est possible! Les ouvrages sont régulièrement renouvelés et tout les gouts sont satisfaits, même pour bricoler!
La poulette pourrait y passer des heures à regarder des livres, c'est un peu sa deuxième maison...

A Mercredi!

vendredi 20 février 2015

Bilan de la semaine 8

Déjà vendredi! 
Cette semaine, il y a eu de la magie:


Mais, en parallèle:
Je continue toujours mes excursions dans le crochet libre pour recycler mes micros bouts de laine:
 Comme j'ai pas mal de bleu. je vais rester dans cette couleur pour me faire un châle.
 Déjà 10 pièces.

Cette semaine je me suis également mise à poil (à prendre au 3eme degrés...)

Et je me fais un truc trop chouette!
Ce soir c'est les vacances! C'est donc Albert qui prend le relai la semaine prochaine!
Bonne vacances!
A lundi!

mercredi 18 février 2015

Magie fleurie

L'envie de broderie fleurie,
s'est transformée, comme par magie,
 en baguette pour fée
aux pouvoirs printaniers.

Mode d'emploi:
Pour que les fleurs reviennent,
plantez une graine
donnez deux coups de baguette magique
 et dites:
"Rosa flora tulipe magique, que tu fleurisses vite!"

Bon normalement si ça a marché au bout de quelques temps, vous aurez une très jolie fleur!
(ou un poireau selon la graine choisie...)

Les roses sont réalisées au point de poste avec 2 brins de coton, sur 4 tour, avec chacun sa nuance de rose.
Les boutons de roses sont brodés au passé, les tiges au point de tige (avec du qui brille), et les feuilles au point de bouclette.

A Vendredi!

lundi 16 février 2015

L' étoile brodée

Un peu comme une envie de faire pipi, j'ai ressorti mes fils à broder.
Envie de printemps.
Envie de fleurs.
Envie de roses.
Et tout ça, pour une petite fée chez qui la poulette est invitée!

A Mercredi!

vendredi 13 février 2015

Bilan de la semaine 7

Déjà vendredi! 
Cette semaine, il y a eu des chaussons pour tout petits petons (rose et or)

Mais, en parallèle:
J'ai continué mes excursions dans le crochet libre pour recycler mes micros bouts de laine:

J'ai terminé de crocheter mon plaid (il ne reste qu'à rentrer les fils):

J'ai assemblé mes chutes libres (voyez-vous à quoi c'est destiné?):

J'ai aussi ressorti mes fils à broder pour une jolie fée:

Et puis demain c'est la fête des amoureux (réaliser avec du jus de betterave sur du papier cartonné):

Bonne Saint Valentin!
Bon week-end!
A lundi!

mercredi 11 février 2015

Des petites bottes en Or.

A cause de procrastination et d'imprévus, 
aujourd'hui c'est un peu doublon avec Lundi! 
Heureusement que la couleur varie:

De l'or pour ce que nous avons de plus précieux...


 Il s'agit exactement du même modèle que les roses. Il n'y a que le ruban en plus.

A Vendredi!

lundi 9 février 2015

Les petites bottes roses

Après les chaussons bleus, voici les roses (les clichés sexistes restent tenaces ;-))



Ce sont les mêmes qu'ici ou ici.
Toujours aussi rapides et faciles à faire.

A Mercredi!


vendredi 6 février 2015

Bilan de la semaine 6

Déjà vendredi! 
Cette semaine, il y a eu la fin de la robe pour shooting photo (j'aurais peut-être bientôt des photos de l'artiste;-)), un déguisement de schtroumpfette et un coup de gueule (merci pour les petits mots ici ou ailleurs!):


Mais, en parallèle:
 J'ai reçu les tissus commandées avec mon bon d'achat de 50 euros chez créavéa, gagné au concours Art cousu. Petit bémol, les frais de port n'étaient pas gratuit (le seul sponsors à ne pas les avoir offert). Et ma commande n'était valable que si elle était supérieur à 50 euros. Donc pour avoir mon cadeau il fallait que je dépense un peu de sous...
 J'ai choisi 2 Percales de coton Oeko-Tex de Christel G Design de la collection Forest vintage (j'ai pensé à ma poulette pour les animaux) et un jersey banane (j'aurais dit moutarde) de France Duval Stalla.

 J'ai continué mes chutes libres (et j'ai une idée création pour elles ;-)):
 J'aime beaucoup la première!

 Et puis j'ai repris mes tricots pour mon amie photographe
 J'aime beaucoup cette couleur! je m'en était servie pour tricoter cette robe, il y a de çà 3/4 ans

Bon week-end!
A Lundi!

jeudi 5 février 2015

Ne lui fait pas espérer de thèse...

...Elle ne sait pas écrire.

          Voilà ce que j'ai entendu à mon sujet, malgré moi (et eux), pendant mon stage de recherche (début 2012), lors d'un clash entre 2 scientifiques. J'étais à Chiprana en Espagne,à plus de 1000 km de chez moi, ma fille avait 2 ans et était loin de moi. Je n’étais pas bien à la base pour diverse raison. Mais là, il y a eu comme une coupure, ma motivation s'est coupée net, et ma confiance en moi (déjà pas bien conséquente) presque envolée.Ce fut la goute d'eau qui a fait déborder le lac hypersalé...J'ai eu envie de les laisser là, eux et leurs tapis microbiens aux doux relents d’œufs pourris. Mais je suis restée...Bon faut dire que j'étais un petit peu loin de chez moi, ne parlant pas espagnol, et avec un anglais parlé approximatif....J'ai serré les dents et fait le minimum requis pour obtenir mon diplôme et garder la face...J'ai ainsi eu mon Master avec mention AB. Je ne sais pas écrire, mais apriori les profs ont remarqué que je savais un minimum penser!

           Ce diplôme, je ne suis toujours pas aller le chercher...pour diverse raison...procrastination...pas envie de raconter ce que je suis devenu (femme au foyer avec un bac+5 çà ne fait pas rêver, on pense même qu'il y a un problème...)...bref pas envie.

Pourquoi je vous raconte cela maintenant?

Parce que!

          Parce que la goutte a encore fait déborder le lac (ou plutôt le fleuve ici). Une remarque anodine qui ne l'est jamais pour moi. J'ai eu le malheur de faire remarquer à une personne sur un site que ses photos n'étaient pas dans le bon sens. Elle m'a renvoyé, agacée, mes fautes à chaque ligne dans la tête. La fois de trop.
         
Oui! je ne sais pas écrire!
          Mon orthographe peut parfois piquer les yeux! Dans notre société c'est honteux de ne pas savoir écrire! Bien pire que de ne pas savoir compter! Si vous ne savez pas écrire, vous êtes nul, ignorant, inculte, bête, des jem'enfoutistes... Si vous ne savez pas compter, ce n'est pas trop grave. Non, mais la blague! Vous aimeriez avoir un médecin ou une infirmière qui sait bien écrire, mais qui ne sais pas compter les doigts de sa main? Pas bien pratique pour administrer un traitement au bon dosage! ça fait même plutôt peur et pourtant il y en a! Avant mon Master en géoscience j'ai fait une année d'école infirmière, certaines qui sont maintenant diplômées ne savais pas faire un produit en croix...Moi ça me fait peur! je n'ai pas envie qu'elle dose ma perf si un jour je suis hospitalisée!

        Mais pourquoi y a t-il de plus en plus de nul en orthographe?? Les gens sont-ils de plus en plus bêtes? des fainéants? Est-ce leur faute? La faute de l'éducation nationale? Est-ce un problème médicale? Y a t-il une épidémie de dyslexie ou de dysorthographie? Je n'ai pas la réponse! et Je ne veux faire le procès de personnes.

          Pour ce qui me concerne, j'ai essayé beaucoup de chose, J'ai repris mon vieux Bescherelle. J'ai acheté un livre pour les nuls auquel je me réfère souvent. Je me sert des correcteurs. Quand j'ai un doute je cherche aussi l'orthographe/conjugaison d'un mot sur internet. Je passe des heures à me relire! C'est long et fatiguant. Malgré ces efforts, et malgré mes progrès depuis ce terrain en Espagne. Il reste des fautes, surement trop! Je ne les vois pas. Parfois je les remarques 2 mois plus tard (je relie régulièrement mes articles, pas par vanité, mais pour effacer les coquilles) Quand je remarque des fautes complètements cons (après un laps de temps souvent long) je me claque (sérieusement), ce sont toujours des fautes tellement bêtes! Mais que je ne vois pas, même en me posant des questions. Il y a parfois des mots à l'orthographe simple qui me paraissent bizarre et que je complexifie,ou alors le même mot peut être écrit de 2 façons différentes (une des deux est parfois la bonne). Parfois je met des S quand il n'en faut pas, et je ne les mets pas quand il en faut...

          Parfois, on me signale les fautes sans jamais vraiment m'aider. La plupart du temps on ne me dit rien. Certains s'en vont car ça pique trop les yeux! Sans doute une des raisons du peu de fréquentation et de commentaire ici. Ou alors je ne suis pas à la mode, ça peut arriver et ce n'est pas grave, je n'aime pas les moutons de toute façon. Ceux qui viennent ici sont les meilleurs ;-)

          Je pense avoir trouver la cause à ce souci. Il y a pas mal de temps, deux personnes qui ne se connaissent pas m'ont soumis l'idée que je pourrais être dyslexique, l'une était alors étudiante en orthophonie, l'autre un scientifique en géoscience. Je me suis renseignée sur ça. Je pense que je serais plutôt dysorthographique, pas mal de symptômes correspondent, même le coté héréditaire. J'aimerais trouver une solution pour nous aider, mais je n'en ai pas.
          Ce qui m'énerve le plus, c'est l'intolérance des gens face à ce problème. Pour une société qui se dit ouverte, ça me fait un peu mal aux fesses (bon en même temps çà fait un moment que je suis assise sur ce fauteuil de bureau à essayer d'écrire quelques choses de compréhensible!)

          Pour finir, des thèses on m'en a proposer quand même (3 en tout) sans que je ne demande rien. Mais la recherche, ne me faisait plus envie, pour diverse raison découverte ou redécouverte en stage. Et puis je ne me voyais pas enquiller avec une thèse.Ces 2 années de master ont été éprouvantes, je ne conseille pas de tomber enceinte pendant ses études (du moins en géologie). Je n'ai pas assez profité de ma fille pendant ce temps. C'est peut-être pour ça que je souhaite m’occuper de ma fille en priorité maintenant.
          Et puis, vous l'aurez remarqué, grâce aux blogs, je n'ai pas, pour autant, arrêté d'écrire ou d'essayer de m'améliorer, et je ne compte pas m'arrêter (toutes mes excuses aux coincés du français!). Ce n'est pas par ce qu'on ne sait pas, qu'on ne peut pas! (et çà vaut pour plein de domaine). Et qui sait peut-être qu'un jour j'écrirais un livre (eh oh je vous vois rigoler!). Après tout çà ne coute rien de rêver. En tout cas, si ça arrive je me ferrais un plaisir d'envoyer un ouvrage à une certaine personne...

Aller j’arrête ce pavé (dans le lac salé). Merci pour ceux qui ont lu!



Séléné

mercredi 4 février 2015

Ma schroumpfette

Chaque année, a lieu en notre humble demeure, un goûter d’anniversaire en l'honneur de la poulette des étoiles. Chaque année, un thème m'est imposé (l'année dernière plein de petits pokémons s'étaient invités). Cette année, elle m'a commandée les schtroumpfs...Le déguisement était donc assez facile à trouver...:

La schtroumfette!:
 Le patron de la robe provient du livre des Intemporels pour enfants" d'Astrid Le Provost qui est toujours un plaisir à coudre tant elle est simple. Le tissu de la robe est le même que pour la robe Miro. Le sous-pull et le pantalon ont été piochés dans la pile de vêtements de la gallinacée cosmique. Et le bonnet en polaire est maison. Tout comme les bonnets qui suivent :

Les blancs sont issus d'un pantalon d'un ex étudiant infirmier et le rouge (réservé à notre grand schtroumpf préféré...) d'une chute.



A Vendredi!

lundi 2 février 2015

Robe pour shooting photo (suite et fin)

Heureusement que la jupe de cette robe était un panneau de voile plié en deux sur la hauteur. Ainsi, il a suffit de couper le coté intérieur, au ras de la couture, pour le dédoubler. 
Ceci dit c'est plus facile à dire qu'a faire! 
Car couper un tissu froncé, sans faire de trous sur la partie supérieure, c'est assez balaise...


L'artiste pourra grâce à cette longueur faire de jolies photos prises de haut!

A Mercredi!